L’assurance Habitation :

 


L’assurance Habitation :

L’assurance des propriétaires (également appelée assurance habitation) est une obligation, pas un luxe. Pas seulement parce qu’elle protège votre maison et vos biens contre les dommages ou le vol. Presque toutes les sociétés de crédit hypothécaire exigent des emprunteurs qu’ils soient assurés pour la valeur totale ou équitable d’une propriété (généralement le prix d’achat) et n’accorderont pas de prêt ou ne financeront pas une transaction immobilière résidentielle tant qu’une preuve de couverture n’aura pas été fournie.

Il n’est même pas nécessaire d’être propriétaire d’une maison pour avoir besoin d’une assurance ; de nombreux propriétaires exigent que les locataires souscrivent une assurance locative. Cependant, qu’elle soit obligatoire ou non, il est prudent de disposer de ce niveau de sécurité. Nous allons passer en revue les éléments fondamentaux de la police d’assurance des propriétaires. Il est aussi possible de consulter un expert en immobilier.

Ce que prévoit une police d'assurance habitation :

Une police d’assurance habitation, bien que personnalisable à l’infini, présente certaines caractéristiques de base qui précisent les dépenses que l’assureur couvrira.

Dommages à l'intérieur ou à l'extérieur de votre maison :

En cas de dommages causés par un incendie, un ouragan, la foudre, le vandalisme ou d’autres catastrophes assurées, votre assureur vous remboursera afin que votre maison puisse être restaurée ou reconstruite. Les destructions ou mutilations causées par des inondations, des tremblements de terre ou un mauvais entretien de la maison ne sont pas couvertes, et vous devrez peut-être souscrire des avenants distincts si vous souhaitez bénéficiez de ce type de couverture. Les garages indépendants, les hangars et les autres structures sur le terrain peuvent également nécessiter une couverture distincte selon les mêmes règles que la maison principale.

Si vous avez beaucoup d’articles de grande valeur (objets d’art ou antiquités, bijoux de qualité, vêtements de marque), vous voudrez peut-être payer plus cher pour les inscrire sur un tableau détaillé, acheter un avenant pour les couvrir, ou même acheter une nouvelle police pour les couvrir.

Responsabilité personnelle pour les dommages ou les blessures :

L’assurance responsabilité civile vous protège contre les litiges avec des tiers. Cette disposition s’applique également à vos animaux domestiques ! Ainsi, si votre chien attaque votre voisine, peu importe que la morsure ait lieu chez vous ou chez elle, votre assurance couvrira ses frais médicaux. Par ailleurs, si votre enfant détruit son vase, vous pouvez faire une réclamation pour l’indemniser.

Location d'un hôtel ou d'une maison pendant que votre maison est reconstruite ou réparée :

C'est peu probable, mais si vous êtes obligé de quitter votre maison pendant une période prolongée, ce sera sûrement la meilleure assurance que vous ayez jamais souscrite. Cette partie de l'assurance, connue sous le nom de frais de subsistance supplémentaires, vous dédommagera pour le loyer, les chambres d'hôtel, les repas au restaurant et autres frais accessoires encourus en attendant que votre maison soit de nouveau habitable. Toutefois, avant de réserver une suite au Ritz-Carlton et de commander du caviar au service d'étage, n'oubliez pas que la réglementation fixe des restrictions quotidiennes et totales. Bien entendu, si vous êtes prêt à payer un supplément de couverture, vous pouvez augmenter ces limites quotidiennes.

Il existe essentiellement trois niveaux de couverture :

Valeur réelle en espèces : 

Après avoir soustrait la dépréciation, la valeur réelle en espèces comprend le coût du bien plus la valeur de vos biens (c'est-à-dire la valeur actuelle des articles, et non le prix que vous avez payé pour les acquérir).

Coût de remplacement :

Les assurances valeur à neuf couvrent la valeur réelle en espèces de votre maison et de vos objets de valeur sans dépréciation, ce qui vous permet de restaurer ou de reconstruire votre propriété jusqu'à sa valeur initiale.

Garantie de valeur de remplacement (ou extension) :

La plus complète, cette couverture protégée contre l'inflation paie tout ce qu'il faut pour restaurer ou reconstruire votre maison, même si le coût dépasse le maximum de votre police. Certains assureurs proposent un remplacement étendu, ce qui signifie qu'ils offrent une couverture supérieure à celle que vous avez payée, mais il y a un plafond ; en général, il est de 20 à 25 % supérieur au maximum.


Enregistrer un commentaire

2 Commentaires